• Nat

Cannelle

Dernière mise à jour : 30 août



Connue depuis l’Antiquité, la cannelle est une substance végétale aromatique provenant de l'écorce interne du cannelier. Sa forme d’origine ressemble à de petits tubes, mais on la consomme souvent moulue. Très appréciée pour sa saveur parfumée, elle est également riche en antioxydants bénéfiques pour la santé.


La cannelle est source de fibres, très peu calorique, favorise le bien-être digestif, source d’antioxydants et exhausteur de goût.


La cannelle est également excellente pour la digestion et le bien-être digestif. Après un repas copieux, rien ne vaut une infusion à base de cannelle, de gingembre et de citron pour favoriser la digestion et retrouver rapidement le confort. Sauf contre-indications médicales, l’huile essentielle de cannelle peut aussi être d’un grand secours pour lutter contre les nausées et ballonnements.


Contrairement à ce que l’on pourrait croire, la cannelle n’est pas dépourvue de nutriments. Au contraire, elle renferme des minéraux essentiels pour booster votre santé au quotidien.


La cannelle moulue est une bonne source de manganèse. Le manganèse agit comme cofacteur de plusieurs enzymes qui facilitent une douzaine de différents processus métaboliques. Il participe également à la prévention des dommages causés par les radicaux libres.


La cannelle moulue est une source de fer pour l’homme seulement, les besoins de la femme étant supérieurs à ceux de l’homme. Chaque cellule du corps contient du fer. Ce minéral est essentiel au transport de l’oxygène et à la formation des globules rouges dans le sang. Il joue aussi un rôle dans la fabrication de nouvelles cellules, d’hormones et de neurotransmetteurs (messagers dans l’influx nerveux). Il est à noter que le fer contenu dans les aliments d’origine végétale est moins bien absorbé par l’organisme que le fer contenu dans les aliments d’origine animale. L’absorption du fer des végétaux est toutefois favorisée lorsque consommée avec certains nutriments, telle la vitamine C.


Les bienfaits de la cannelle


Grâce à sa teneur exceptionnelle en antioxydants, minéraux et fibres, la cannelle est précieuse pour notre santé. D’ailleurs, elle est considérée comme un remède naturel dans de nombreuses régions du monde et intégrée à de nombreuses thérapeutiques sous forme de décoctions, d’infusions ou encore d’huiles essentielles.


Une épice riche en fibres


Les épices ne sont pas les premiers aliments auxquels on pense quand on parle de fibres alimentaires... Pourtant, chose surprenante, les fibres constituent plus de la moitié du poids de la cannelle moulue : une portion aussi petite que 2 g de cannelle (1 cuillère à thé) renferme en effet 1,3 g de fibres. À noter qu’il est recommandé de consommer 25 g de fibres par jour pour les femmes de 19 ans à 50 ans, et 38 g par jour pour les hommes du même groupe d’âge.


Pouvoir antioxydant

Les antioxydants sont des composés qui protègent les cellules du corps des dommages causés par les radicaux libres. Ces derniers sont des molécules très réactives qui seraient impliquées dans le développement des maladies cardiovasculaires, de certains cancers et d’autres maladies liées au vieillissement. Une vaste revue de la littérature scientifique a classé la cannelle moulue au quatrième rang parmi les 50 aliments renfermant le plus d’antioxydants par portion de 100 g. Une autre étude a démontré que l’activité antioxydante de la cannelle pourrait être augmentée lorsqu’elle est soumise à la chaleur. Il faut toutefois garder à l’esprit qu’une portion de cannelle est habituellement beaucoup plus petite que 100 g : une cuillère à thé, par exemple, équivaut à seulement 2 g. La cannelle est toutefois assez concentrée en antioxydants pour que même une petite portion puisse apporter une contribution non négligeable à l’apport total quotidien. De plus, selon une vaste banque de données américaine, la cannelle est l’aliment qui contient le plus de proanthocyanidines par 100 g, après la fève de cacao. En effet, la cannelle en contient plus de 8 100 mg, soit presque 20 fois plus que 100 g de canneberges, et presque 25 fois plus que 100 g de bleuets sauvages. Les proanthocyanidines ont démontré certaines propriétés antioxydantes chez l’humain, en protégeant par exemple les globules et les lipides sanguins contre le stress oxydatif. D’autres études doivent toutefois être menées pour mieux comprendre comment l’organisme humain absorbe et utilise les proanthocyanidines de la cannelle.


Des composés anti-inflammatoires et anti-microbiens

Cinnamaldéhyde (ou aldéhyde de cinnamyle). La cannelle est très riche en ce composé phénolique volatil, au pouvoir antioxydant, avec une quantité pouvant dépasser 17 000 mg par 100 g de matière sèche. Une étude in vitro sur des échantillons de sang humain a démontré que la cinnamaldéhyde avait la capacité de diminuer l’activité de la 5-lipoxygénase, un enzyme associé à l’apparition de réactions inflammatoires ou allergiques (comme l’asthme, la rhinite allergique, le psoriasis). La cinnamaldéhyde ferait également partie des composés procurant à la cannelle des propriétés antimicrobiennes. En effet, depuis des lustres, des épices comme la cannelle sont utilisées pour prolonger la conservation des aliments. Des études sur des extraits de cannelle démontrent aujourd’hui qu’elle peut aider à diminuer la multiplication de plusieurs micro-organismes. L’utilisation d’épices à cette fin ne dispense toutefois pas de respecter de saines mesures d’hygiène et de salubrité alimentaire.


Diabète de type 2


Plusieurs études in vitro et chez l’animal indiquent que la cannelle renferme des composés aux propriétés apparentées à l’insuline potentiellement bénéfique pour lutter contre le diabète. Chez des personnes diabétiques de type 2, la consommation quotidienne de 1 g à 6 g de cannelle moulue pendant 40 jours ou d’environ 300 mg d’un extrait de cannelle (correspondant à environ 3 g de cannelle en poudre par jour) pendant quatre mois a entraîné une diminution significative du glucose sanguin et de certains lipides sanguins (cholestérol total, triglycérides, cholestérol LDL). La cannelle apparaît ainsi comme un aliment prometteur pour le contrôle du diabète, mais quelques résultats demeurent encore contradictoires et rendent nécessaire la poursuite d’autres études chez l’humain.


Composition de la cannelle



18 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout