• Nat

Réglisse

Dernière mise à jour : 29 août



Dans la Grèce antique, la réglisse était déjà employée pour calmer la toux et soigner les indigestions. Non seulement les recherches scientifiques récentes ont confirmé les vertus thérapeutiques de cette plante, mais elles ont même permis de lui en découvrir d’autres bienfaits thérapeutiques. Les substances actives sont localisées dans ses racines rhizomateuses, riches en saponosides dont la glycyrrhizine, son constituant le plus caractéristique. On trouve également les Flavonoïdes, coumarines, sucres, phytostérines, acide glycyrrhizique, hormones stéroïdes, atropine. Au total, la racine de réglisse compte plus de quatre cents constituants chimiques. On l’utilise à des fins médicinales sous forme de plante séchée, de cachous ou de pastilles, et de teinture mère notamment. Sans plus tarder, découvrez les nombreux bienfaits et vertus de la réglisse.


Anti-inflammatoire : également adoucissante, la réglisse soulage les inflammations des systèmes digestif et respiratoire. Elle soigne ainsi tout aussi bien les gastrites que les aphtes. La réglisse est également efficace contre les inflammations articulaires comme l'arthrite ou encore les inflammations oculaires. En tisane, la racine de réglisse ralentit le développement des virus et soigne l'enrouement.


Expectorante : la réglisse peut être utilisée pour soigner la toux. Stimulante des glandes surrénales : la réglisse participe au traitement des pathologies dues à une insuffisance des sécrétions hormonales par les glandes surrénales.


Laxative : la réglisse, sans être autant laxative que d'autres plantes, soigne la constipation.

Protectrice du foie : deux substances antivirales contenues dans la réglisse bloquent la multiplication des virus des hépatites A.


Pour une utilisation externe, une pommade à base de réglisse peut aider à soigner le psoriasis, l'eczéma, la dermatite et l'herpès.


L’activité œstrogénique de la réglisse : La glycyrrhizine exerce en effet une légère activité œstrogénique : elle se fixe sur les récepteurs œstrogéniques de l’organisme. Ainsi, lorsque le taux d’œstrogènes est trop élevé, la glycyrrhizine bloque les récepteurs de ces hormones et réduit leur action ; quand le taux d’œstrogènes est bas (comme après la ménopause), la glycyrrhizine exerce un effet substitutif léger, mais cependant efficace. La réglisse est aussi recommandée dans le traitement de certains troubles du cycle menstruel ou lié à la ménopause.


Les bienfaits de la réglisse pour mieux se prémunir contre le cancer? Des études préliminaires sur l’animal indiquent que la réglisse pourrait avoir des propriétés anticancéreuses et favoriser notamment la prévention des cancers du côlon et du sein. Elle devrait ces propriétés à son principe actif, la glycyrrhizine, qui renforce l’activité du système immunitaire, ainsi qu’aux phyto-œstrogènes présents dans la racine, qui semblent intervenir dans la prévention du cancer du sein.


Des effets potentiels de la réglisse pour réduire le taux de mauvais cholestérol Si de plus amples recherches scientifiques doivent être effectuées sur ces vertus, les chercheurs ont constaté que la prise de seulement 100 mg de réglisse par jour permettait de réduire le taux du cholestérol LDL (mauvais cholestérol).


Précautions d'emploi de la réglisse


Un traitement phytothérapique à base de réglisse ne doit pas excéder quatre à six semaines. En fait, la racine de réglisse contient notamment de la glycyrrhizine, une substance qui, prise en grandes quantités, peut faire augmenter la tension artérielle, baisser le taux de potassium dans le sang et entraîner une rétention de liquide dans les tissus. Pour cette raison, on trouve aujourd'hui des extraits de réglisse déglycyrrhizinée ou DGL.


Contre-indications


La réglisse, en prises répétées, est contre-indiquée durant la grossesse ainsi que chez les personnes souffrant d' hypertension artérielle, d'insuffisance rénale et d'hypertonie.


Effets indésirables


Un excès de réglisse sur une période supérieure à cinq semaines peut provoquer des symptômes tels que maux de tête, léthargie, hypertension, rétention d'eau mais aussi excès de sodium.


Interactions avec des plantes médicinales ou des compléments


Si les interactions avec d'autres plantes n'ont pas été scientifiquement démontrées, on peut aisément penser que la réglisse ne doit pas être consommée avec des plantes ou compléments aidant au traitement de l'hypertension artérielle. À l'inverse, la réglisse peut être associée avec la vigne rouge pour favoriser une meilleure circulation, avec la mélisse ou la menthe pour faciliter la digestion ou encore avec le mélilot pour lutter contre les symptômes de la ménopause.


Interactions avec des médicaments


La réglisse augmente les effets de certains médicaments comme la digitaline, les corticostéroïdes ou certains diurétiques. Par ailleurs, la réglisse contenant des phytohormones, il est déconseillé d'en consommer de fortes doses si l'on prend un contraceptif oral.


Composition de 100g de la réglisse


11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout