• Nat

Thé noir

Dernière mise à jour : 29 août



Le thé est l’une des boissons les plus appréciées dans le monde. La différence entre le thé noir, vert réside dans le traitement des feuilles. Au cours de la phase de transformation, le thé noir est fermenté et oxydé, ce qui lui donne la couleur et la saveur unique, et les bienfaits incontournables. En revanche, le thé vert n’est pas fermenté.


Il n'est pas aussi vertueux que le thé vert, mais il n'empêche que le thé noir serait une boisson bénéfique pour la santé.


Le thé noir, qui représente 78 % de la production mondiale de thé, est de loin celui que l'on consomme le plus dans les pays occidentaux. Des chercheurs britanniques1 ont scruté de nombreuses études afin d'en évaluer son potentiel.

Selon les données observées, la consommation de trois tasses de thé noir par jour (une tasse équivalant à 237 ml) aurait un effet positif sur la santé cardiovasculaire en général, réduisant même de 11 % le risque d'infarctus du myocarde. Cet effet protecteur proviendrait des antioxydants contenus dans cette catégorie de thé, qui sont globalement bénéfiques pour la santé, estiment les auteurs de l'étude.


De plus, les flavonoïdes contenus dans le thé noir pourraient contribuer à freiner la progression de l'ostéoporose chez les femmes. Plus la consommation de thé noir est grande (jusqu'à quatre tasses par jour), plus son effet protecteur serait élevé. La consommation de cette boisson en Grande-Bretagne permet d'ailleurs de hausser de 3 % l'apport en calcium chez les femmes. Les chercheurs soutiennent que ce thé contribuerait aussi à réduire le risque de fracture de la hanche chez les hommes.


La caféine contenue dans le thé noir (17 mg par 100 ml) ne poserait aucun risque pour la santé en deçà d'une consommation quotidienne de huit tasses. Au contraire, elle améliorerait les capacités mentales et l'humeur en général. Puisque la teneur en caféine du thé noir n'est pas aussi élevée que celle du café (75 à 100 mg par 100 ml), sa consommation aide à l'hydratation.


Les bienfaits du thé noir


Le thé noir est riche en antioxydants connus sous le nom de polyphénols, contient également une faible quantité de sodium, de protéines et de glucides. Des recherches médicales récentes ont démontré que, la théaflavine et la théarubigine, présentes dans le thé noir, sont chargées de bienfaits pour la santé.


Les maladies cardiovasculaires


La consommation régulière de thé noir peut aider à réparer les dysfonctionnements de l’artère coronaire chez de nombreux patients cardiaques. Par conséquent, les buveurs de ce breuvage ont un risque réduit de contracter de nombreuses maladies cardiovasculaires. Selon l’Université de médecine de Boston, les antioxydants présents dans le thé noir inversent le dysfonctionnement des vaisseaux sanguins, prévenant ainsi également les accidents vasculaires cérébraux.


La diarrhée


Le thé noir a un effet curatif sur les troubles intestinaux en raison de la présence de tanins. Il est conseillé lors d’épisodes de diarrhée de boire du thé clair, lentement pour un maximum d’avantages.


L’asthme


Les liquides chauds, en général, apportent un soulagement aux conditions asthmatiques, en diminuant le mucus. À la lumière de ce fait, il n’est pas surprenant que le thé noir soit extrêmement bénéfique pour les personnes asthmatiques, car il élargit le passage de l’air, ce qui leur permet de respirer plus facilement.


Les problèmes digestifs


Le thé noir est riche en tanins abondants et d’autres produits chimiques qui ont un effet positif et relaxant sur le système digestif du corps humain. Cette qualité anti-inflammatoire est également utile pour guérir les troubles digestifs.


Le cholestérol élevé


Selon une étude menée par l’American Heart Association à La Nouvelle-Orléans, les gens qui consomment du thé noir peuvent réduire leur mauvais taux de cholestérol, qui est responsable des attaques cardiaques. Il a également été constaté que les personnes qui boivent 3 à 4 tasses tous les jours ont un risque plus faible de problèmes cardiaques que ceux qui en consomment moins ou pas du tout.


Le cancer du sein


Boire du thé, qu’il soit noir ou vert d’ailleurs, aide les femmes à prévenir la croissance cancéreuse dans les seins, en particulier les femmes en phase pré-ménopausique. Le thé aide à augmenter le taux d’hormones globulines pendant les périodes de cycle menstruel féminin. La présence de théaflavines dans le thé noir détruit les cellules anormales dans le corps avant qu’elles ne causent des dommages majeurs en se transformant en cellules cancéreuses.

2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout